15/07 Angers – Romorantin / 195 km 
Le départ est donné à 7 h45 , de l’esplanade Kennedy, devant le Château d’Angers.

Il fait déjà chaud, un petit de vent de face se fait déjà sentir : certains ont beau dire que cela nous rafraîchira, il est quand même de face : cela prônait du bon temps.
Enfin pas beaucoup le temps de réfléchir à tout cela … puisque je crève à la sortie d’Angers, au 4ème  km !!!.

Le début est un peu ombragé, cela peut aller, puis les km vont s’ajouter aux km, toujours avec le vent dans le nez, bien à découvert  sans ombrage, sous une température qui monte gentiment.

Cela fait un bout de temps que je suis dans le rouge (et tout rouge) et un peu avant Mur de Sologne, petit malaise  et 20 derniers km dans la voiture !! Cela commence bien, j’ai déjà joué mon Jocker !!

Douche d’un quart d’heure pour se réhydrater, sieste d’une heure, repas et dodo dès 20 heures !!
————————-
16 07 Romorantin – Brie Comte Robert / 188 km

Déjà 22° à 07 heures du matin . Et le vent est toujours là !!

Heureusement la matinée se passe sur des routes ombragées.

Il y aura deux heures un peu dures entre le repas de midi et l’arrivée dans la foret de Fontainebleau (30° au lieu de 37°),  mais que de voitures. On dirait que tous les parisiens sont venus se mettre au vert !!!

Pendant que le premier groupe s’oblige à une traversée non prévue de Fontainebleau, le Groupetto suit

le bon chemin, et traverse Melun, de façon quasi parfaite (!!!!), sous les directives de Jacques.

L’arrivée sur Brie Comte Robert fut un peu plus erratique, après une vue par ses quatre faces de l’aéroport local, quelques essais de pistes cyclables (un entraînement) locales, un passage vent dans le dos (c’était inespéré mais pas dans le bon sens) .

Bon, mais tout le monde est arrivé en vélo, dans un Campanille à chambres climatisées, avec un repas

parfait (excellente la sauce forestière de la viande).

Record de température ce jour 39°à Meulin
————————-
17 07 Brie Comte Robert – Reims / 145 km

Déjà 23° cette fois à 07 heures du matin . Et le vent est toujours là !!.

Le départ est un peu compliqué depuis l’hotel situé dans une zone industrielle et à proximité d’ axes routiers un peu rapides pour les cyclistes; Cela permet à René de s’entrainer en guide de groupe (cf étapes hollandaises) et de râler après le moustachu qui a disparu à ce moment.

Pas de grands souvenirs de la matinée, à part un stop que tout le groupetto a manqué de griller devant une voiture …. de la police municipale de Coulommiers (ils auraient fait un carton de points : 3 points X 14 !!!)

Le parcours se termine par un passage dans la montagne de Reims au milieu des vignobles et une petite grimpette sympathique qui débouche sur un petit village …. où se tenaient 14 producteurs de Champagne !!!

Mais l’ arrêt ne fut que de quelques minutes, afin de redescendre (ce qui n’était pas tout à fait vrai) sur Reims.

L’auberge de Jeunesse est en plein centre, toute bétonnée, tristounette, sans lieu convivial avec un restaurant du type sauna.

La moitié du groupe se retrouve sur les bancs de la place et se demande s’il ne va pas dormir là !!!

Record de température ce jour 40 °
————————-
18 07 Reims – Namur / 191 km

Toujours le même refrain : Déjà 23° cette fois à 07 heures du matin . Et le vent est toujours là !!

Et bien contrairement aux idées reçues, plus on va vers le nord, plus il fait chaud !!!

C’est dans cette étape que le record sera battu : 41 ° !!!!

Début par la champagne pouilleuse, puis les Ardennes avec quelques bosses fatigantes, puis la descente de la vallée de la Meuse, toujours par de fortes températures (35° au bord de l’eau), et surtout l’impossiblité de se rafraîchir dans le fleuve que nous avons longé pendant une après-midi entière !!!

En effet les organisateurs avaient poussé le vice à nous faire prendre la rive gauche où la route longe le fleuve, mais séparée par une superbe barrière de sécurité continue, ne traversant que très peu de villages … alors que de l’autre coté …. ce n’était que plages aménagées, guinguettes, terrasses de café

… et pas un pont pour traverser !!!

Enfin arrivée à Namur, dans une auberge de jeunesse un peu vieillotte d’aspect, pleine de charme pour son bâtiment principal qui donnait sur le fleuve. La chambre assez petite était un vrai four.

Je passais donc la nuit à l’exterieur, au frais, sur un banc de la cour intérieure !!!
————————-
19 07 Namur – Chaam / 136 km

Bon je me répète encore, mais toujours 23° à 7H00 et toujours le vent de face.

Départ par une belle montée pour sortir de Namur, puis la piste cyclable dite Ravel.

A partir de ce moment là, nous allons assister au One Man Show de René, qui va nous conduire de main de maître jusqu’à l’arrivée, seul devant, en éclaireur ! du grand art ! Bravo René !

Surprise de la fin de matinée : visite d’une fabrique de bière blanche .

Visite dirigée par le patron de l’établissement, véritable caricature du belge sympathique, avec ses rondeurs, son accent, son humour !!! , un bon moment où sont mêlées explications techniques passionnantes et blagues tonitruantes hilarantes !!!

Le moustachu profite de cet accueil chaleureux pour se faire remarquer en pulvérisant un bocal de présentation des divers constituants de la bière.

Et après cette présentation, nous passerons à la dégustation, non que dis je, au « travail de la bière ».

En effet une bière, cela ne se boit pas, cela ne se déguste pas, cela se travaille : s’ent suit une explication avec démonstration sur la position du coude et du petit doigt lors du travail de la bière !!!

Un grand moment.

Repas sur place … et retour sur le Vélo…. et oui il parait qu’il y a aussi vélo aujourd’hui.

L’après midi sera pour une bonne partie moins intéressante avec des pistes cyclables belges (si l’on peut dire), à contre sens de grandes nationales, seulement limitées par un bande blanche … moyen .

Puis arrivée en Hollande, dans une auberge de jeunesse à la limite d’une foret, en pleine campagne très agréable, au milieu d’animaux, fort reposante à priori …. sauf que nous sommes 7 par chambre … et sur les sur les trois fenêtres ridicules, une seule s’ouvre !!!!

Une nouvelle nuit à la belle étoile agrémentée de 4 gouttes de pluie, suffisantes pour me faire déménager !!!

PS: Je ne sait pas si les organisateurs avaient visité la fabrique de bière à la reconnaissance, mais il y a un certain écart entre le kilométrage annoncé et le kilométrage parcouru !!
————————-
20 07 Chaam – Apeldoorn / 160 km

Il ne fait que 20° ce matin à 7h00 et j’hésite à prendre le coupe vent !!!! Le vent est toujours là .

Toute la journée, toujours derrière René notre éclaireur magique, nous allons vérifier que le Vélo est roi dans ce pays: véritables pistes cyclables séparées et propres, indications bien faites, on peut traverser dans tous les sens en vélo, sans problèmes en toute sécurité.

En toute sécurité sauf si, à un feu rouge,que vous avez vous même déclenché pour stopper une quatre voies votre charmant voisin de droite oubli de « décaler » et vous renverse, entraînant une bonne chute sur le genou gauche et qu’en suivant vous renversez votre charmante voisine de gauche en lui assénant, sans aucune velléité guerrière un bon coup de coude dans les cotes !!!

Bilan un genou bien douloureux et des cotes déjà fragilisées par une chute précédente qui se rappellent au bon souvenir de Danièle. Et 20 derniers Km bien difficiles.

Arrivée dans une auberge dont je n’ai plus aucun souvenir (fatigue ? douleur ? Alzheimer débutant),sauf que j’ai dormi dans la chambre !!
————————-
21 07 Apeldoorn – Haarlem / 161 km

161 Km un peu galère à essayer de suivre le groupe avec un genou de plus en plus douloureux.

88 Km d’abord toujours derrière René, toujours serein dans son rôle de guide, et qui nous conduit jusqu’au la digue du Markerwaarddijk , après une traversée éclair de Lelystar en moins de 30′ (plus d’une heure lors de la reconnaissance) et cette digue qui n’en finit pas (31 km de long en ligne droite !!!) et rencontre de l’autre coté avec nos hôtes ravis de nous voir, le montrant de façon très chaleureuse !!!

A mesure que l’on se rapproche d’Haarlem, de nouveaux cyclos hollandais viennent à notre rencontre !

Durant toute la deuxième partie du trajet, nous sommes encadrés par nos amis locaux qui utilisent les grands moyens pour gérer le groupe et la circulation : chasuble réfléchissante, coups de sifflets autoritaires tant pour les cyclos que pour les automobiles  (un exemple pour le dimanche matin ? )

Puis descente le long de la côte vers Haarlem que nous atteignons vers 16 heures.

Nous prenons tous ensemble un vrai pot de l’amitié, très chaleureux, malgré les barrières de la langue .
————————-
22 07   Haarlem – Haarlem : 100 Km

100 Km pour les plus courageux (tous sauf un: lequel ?) en compagnie des hollandais.

André et Nadia arrivent vers 19h30 avec la remorque qui permettra le retour (ouf ! on ne rentre pas à vélo) et nous retrouvent à la réception organisée par nos hôtes dans leur local officiel très classe !!

Une très bonne soirée encore, très chaleureuse où nos amis bataves nos confirment leur venue à Angers en 2008 !!

A nous de les accueillir au moins aussi bien !!!
————————-
23 07 Haarlem / Détente

Visite entre nous le matin, repas en ville puis visite l’après-midi avec nos amis locaux. Enfin grand barbecue en soirée organisé par nos soins à l’auberge, soirée toujours aussi agréable et conviviale.

Vraiment, j’ai l’impression et la certitude que nos hôtes étaient ravis de notre visite.
————————-
24 07 Retour et remerciements

Retour sur Angers par la route où tous le monde est bien rentré dans les mêmes horaires (20 minutes d’ écart entre le premier et le dernier).

Pour notre groupe, André s’est régalé les trois quart du parcours à conduire le mini bus. René était un peu plus crispé que dans son one Man Show cycliste !!!

Remerciements

Tout d’abord aux organisateurs, René, Gérard et André qui nous ont concocté un quinzaine parfaite.
Aux accompagnateurs, toujours serviables et toujours souriants, malgré les difficultés surtout thermométriques.
Aux chefs de route, Gérard et Noël, qui ont supporté mes humeurs caniculaires et ventées
Au Groupetto pour les mêmes raisons

Une mention spéciale à nouveau pour René pour sa maîtrise de la traversée hollandaise

Une autre mention spéciale pour André et pour Nadia pour leur aller retour impératif (la remorque)

A tous les participants (on ne s’est pas trop « engueulés » !!!!)

Et une mention sur-spéciale pour nos hôtes et leur ACCEUIL : BRAVO ++++

 

Publié par dominique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s