Encore un roman « Actes Noirs », « Un café maison » de Keigo Higashino.

 

Yoshitaka Mashiba annonce froidement à son épouse Ayané qu’il va la quitter et qu’elle ne doit pas en être surprise, puisqu’elle n’a pas respecté les conditions du contrat qui les liait en ne lui donnant pas d’enfant.

Qui plus est, il a rencontré une autre femme, et il veut reprendre sa liberté.
Ayané décide alors de partir passer quelques jours chez ses parents, à Sapporo.

Le surlendemain, on retrouve le cadavre de Yoshitaka gisant dans son salon à côté d’une tasse de café renversée.

L’inspecteur Kusanagi et son équipe sont dépêchés sur les lieux.
Prévenue, l’épouse de la victime rentre de Sapporo, et visiblement le policier n’est pas insensible à ses attraits.

Sur le front de l’enquête, il est rapidement établi que le café bu par Mashiba contenait de l’arsenic, mais le meurtre a visiblement toutes les apparences du crime parfait.

Le lecteur suspecte dès le début Ayané dont les pensées confiées dès le premier chapitre laissent peu de doute sur ses intentions « Je t’aime du plus profond de moi-même. Ce que tu viens de me dire m’a transpercé le cœur. Maintenant, je veux que toi aussi, tu meures. »

Mais comment ce crime a-t-il pu être commis ?

 

Au travers d’une précise reconstitution des faits, d’une joute toute feutrée entre séduction et déduction, d’une lenteur narrative et de répétitions déconcertantes, la recherche de la vérité se fait dans une rigueur « très (trop ?) scientifique » avec une rigidité perçue de la société japonaise très « conventionnée » assez étonnante.

Tout est feutré, à peine dit, dans un demi-sourire ou un demi-grincement de dent à peine visible.

On est loin des romans noirs nordiques de Camilla Läckberg ou de la violence de Lélia Latynia (Chasse au reine de Sibérie/Caucase circus).
Mais c’est aussi ce que j’apprécie dans cette collection « Actes Noirs » qui nous fait voyager au travers du roman noir dans des environnements totalement différents.

 

 

 

 

Publié par dominique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s