Dans sa grande réflexion, et face à la montée des inquiétudes au sujet des « pilules G3 G4 (belle phrase langue de bois), l’Ansm (Agence nationale de sécurité du médicament), avant son prochain changement de nom qui l’occupera suffisamment pour ne pas s’occuper de sa vraie réforme interne, va demander aux prescripteurs de santé, de notifier sur l’ordonnance de pilules de dernière génération qu’ils ont bien indiqué les risques encourus par la patiente, et de façon manuscrite.

Mais pour ouvrir complètement le parapluie, je pense que cette mesure est insuffisante. Il faut aller plus loin.

Voici mes propositions.

1) Ordonnance type

Dr Jobeisàtouteslesdirectivesmêmeslesplusbêtes

Rue du Grand Parapluie

Mlle (Mme) #j’entendsbiencequevousditesmaisjenepensaispasqueceseraissilong

Pilule 3G (orange:free:sfr:bouyges …)

qsp 6 mois

a) Je soussigné dr Jobeisàtouteslesdirectivesmêmeslesplusbêtes, certifie avoir indiqué à Mlle (Mme) #j’entendsbiencequevousditesmaisjenepensaispasqueceseraissilong

qu’elle a bien été prévenue de TOUS (en majuscule) les risques encourus avec ce type de médicaments, notamment les risques thromboemboliques.

b) Mlle #j’entendsbiencequevousditesmaisjenepensaispasqueceseraissilong

a bien lu devant moi À VOIX HAUTE (en majuscule) les divers communiqués de l’Ansm, le dossier Prescrire sur les Pilules dernière génération, les communiqués de la société de gynécologie.

a fait également un résumé écrit (joint à l’ordonnance) de la vidéo de Mr X.Bertrand (alors ministre de la Santé) sur l’innocuité et le remboursement de ces pilules 3G.

Tous ces documents sont joints à a prescription.

c) Mlle (Mme) #j’entendsbiencequevousditesmaisjenepensaispasqueceseraissilong

certifie avoir reçu les documents suivants :

– texte des communiqués Ansm et société de gynécologie

– dossier Prescrire

– liens internet Ansm

– bulletin abonnement « Prescrire »

2) Pharmacie

Le Pharmacien contrôle toutes les pièces jointes obligatoires et demande à Mlle (Mme) #j’entendsbiencequevousditesmaisjenepensaispasqueceseraissilong

a) de lire À VOIX HAUTE la notice de la boite de « pilule » et d’écrire dans le grand journal ad hoc la phrase suivante « j’ai bien été informée des risques encourus notamment thromboemboliques ».

Avant de délivrer la boite tant attendue, il la verrouille avec un code secret, l’ouverture n’étant possible qu’à la phase 3.

3) Prise du médicament

L’ouverture de la boite est tributaire d’un code délivré après que le conjoint-amant ou un des parents pour les mineures ait apposé sa signature sur tous les documents remis et ait écrit la phrase clé (certifie … risques …)sur un document ad hoc.

Pour gagner un peu de temps, cette dernière phase peut se faire par internet, sans retour à la pharmacie, mais en visioconférence. L’écriture de la phrase clef doit se faire en direct.

4) options

– le pharmacien peut proposer (voir offrir) une boite de préservatifs à la patiente

– l’abonnement à « Prescrire » offre 25% de remise et 2 codes secrets nominatifs pour les boites suivantes

– un concours est organisé pour découvrir le prochain nom de l’Ansm. La gagnante gagne une photo du président qui sera toujours le même.

Publié par dominique

3 commentaires

  1. […] Dans sa grande réflexion, et face à la montée des inquiétudes au sujet des « pilules G3 G4 (belle phrase langue de bois), l’Ansm (Agence nationale de sécurité du médicament), avant son prochain changement de nom qui l’occupera suffisamment pour ne pas s’occuper de sa vraie réforme interne, va demander aux prescripteurs de santé, de notifier sur l’ordonnance de pilules de dernière génération qu’ils ont bien indiqué les risques encourus par la patiente, et de façon manuscrite.  […]

    Réponse

  2. Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Pleurer je crois, cette mesure est navrante.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s