Ainsi donc, début janvier j’ai décidé d’aller au Congrès de la Médecine Générale, 9ème édition.
Pour moi c’était la première …

Aller une fois à cette « grand messe » mettant en avant ce beau métier que je pratique depuis 35 ans m’a semblé nécessaire, au moins une fois.

 

Jeudi 26 mars 2015

Comme tout bon provincial, j’arrive en avance (8H15) et là, premier choc en entrant, l’immense surface réservée aux « partenaires », j’avais perdu l’habitude de ce genre d’organisations …

Les « sociétés savantes » sont sur le coté, un peu isolées, un peu tassées, c’est pas grave pour l’instant, car il n’ y a quasi personne.

Le flot arrive (enfin), c’est parti.

Je choisi en premier ce sujet, en espérant qu’il soit sujet à débat et aussi en raison de la présence du 2ème intervenant que j’apprécie .

J1:1

Heureusement qu’il était là, car ce sera la seule intervention positive et constructive, les autres intervenants et la majorité de la salle (peu remplie) ne remettant pas du tout en cause le principe et le fonctionnement du Rosp, se contentant de descriptions plates et/ou compliquées.

H.F. à présenté un élément intéressant utilisé en Grande Bretagne pour leur P4P, la notion d’exception à la règle étudiée.
exemples pour la rosp hta:
– un hypertendu bien équilibré toute l’année mais dont la dernière TA (pour une raison x) sort des limites prévues
– un patient nouvellement classé hypertendu dont le traitement très récent n’est pas encore équilibré …

Bon, des évidences, que les anglais intègrent officiellement … mais pas nous.

Les présentations trainent un peu et la discussion est assez brève (levé 5 fois la main sans résultat)

Frustré …

PostersUne demi-heure de battement avant la cérémonie inaugurale;  j’en profite pour aller voir les posters des études et thèses présentées.

C’est à l’autre bout de la « surface sponsors » évidemment, dans un petit coin avec très peu de recul pour apprécier, les affiches les unes à coté des autres.

 

 

 

 

 

Retour au grand amphithéâtre qui est complet, 4000 personnes, impressionnant, mais une chaise vide sur l’estrade …

 

Cérémonie ouverture

 

 

Une chaise vide qui restera désespérément vide …

 

Quelle faute politique (une de plus diront certains).

A ce niveau de responsabilité, on affronte si nécessaire.

Deux jours plus tôt, Stéphane le Foll est allé au congrès de la FNSA. Ce n’est pas rien. Tous les ministres de l’agriculture depuis toujours se coltinent ce congrès qui n’est pas une mince affaire.

Et bien non, Mme la ministre n’est pas là, même pas pour un petit discours langue de bois sur la place de la Médecine Générale et sans aucune allusion aux sujets qui fâchent.

Rien. Absente.

Et le Président de l’Ordre, dans un discours ferme mais réfléchi, a réussi à se faire applaudir à tout rompre même si tous ses arguments ne sont pas tous du même niveau.
Dire qu’une réforme ne doit pas se faire parce que les principaux acteurs sont contre n’est pas un bon argument. Ils peuvent avoir tord. Il vaut mieux dire que cette incompréhension nécessite un vrai temps de dialogue et d’échanges.

Et chaque intervenant ne s’est pas privé d’ironiser plus ou moins fortement sur cette chaise vide …

Tant pis pour Mme la ministre … qui a préféré tweeter sur sa présence à une réunion électorale à Tours en présence du premier ministre …

Nullissime …

 

Slides ringards

 

On notera également que le stagiaire de l’organisation n’était pas un grand utilisateur de PowerPoint, les slides de présentation étant d’un ringard extrême … Vive Keynote !

 

 

Et avant la fin des discours arrivent quelques tweets ou DM afin d’organiser un petit repas hors congrès pour ce midi entre quelques twittos présents.

Restaurant TaiC’est avec un grand plaisir que je ferrais donc la connaissance de quelques mg ou futurs mg (tous bien plus jeunes que moi) autour d’un repas Tai à quelques encablures du Palais des Congrès.

 

 

 

 

Arrive 14H30, et là, dans l’euphorie de la suite du repas, la grosse erreur du Week End, aller à la plénière sur les vaccins … suffisait quand même de lire le nom des intervenants …

Pleniere vaccins

#BigPharma et #Bigvaccins réunis … La voix de ses maitres …
J’ai tenu 15 minutes ….

Petit café en extérieur pour préparer ma soirée, et Twitter me conseille le musée Quai Branly et le Palais de Tokyo entre autres …

 

Retour 16H30 pour une plénière sur les objects connectés.

Patients connectés

 

 

Cette partie, assez intéressante sur le fond et les problèmes posés, a été assez drôle à deux niveaux.

Après une introduction intéressante et bien menée de l’intervenant généraliste de service (c’est le dernier qui a commencé) on a eu droit au discours un peu docte et un peu pesant du représentant de l’ordre qui nous a appris qu’il ne lisait pas les modes d’emploi des instruments connectés qu’il utilise sans le savoir. (ah le danger de l’application Santé de l’iPhone 6 tout neuf qui lui a compté ses pas pendant son voyage à Malte … le scandale … le scandale de ses applications qui délivrent des notions de santé sans que la personne ne le sache … Bien si, suffit de lire un peu le mode d’emploi en ligne et de déconnecter l’application si on le souhaite … rien de subversif).

 

Le plus amusant ce fut après.

Un intervenant cardiologue a venté l’intérêt des objects connectés pour la surveillance de la tension artérielle.
Pourquoi pas.
En insistant sur la nécessité de valider scientifiquement et les appareils de mesures vendus à la population et les algorithmes de suivi et de mesure.
Très bien.
Ce qu’il avait fait évidemment dans ses travaux, travaux présentés à travers de nombreux « slides » agrémentés d’objets connectés de la même marque française à savoir Withings …
(A noter que le premier slide sur les éventuels conflits d’intérêts était passé à la vitesse grand V).

Suite à cette intervention, l’animateur intervient … pour dire que le Congrès avait invité plusieurs fabricants, dont Withings, qui avait répondu que le coté scientifique ne l’intéressait pas, que la santé ne l’intéressait pas, ce qu’il vendait c’était du bien-être …
Un ange passe … l’intervenant précédent n’a pas pipé mot …

Bon allez, après cette journée assez mitigée (super le repas de midi, triste l’absence du ministre, « sans mots » la plénière vaccins, intéressante mais contrastée la plénière objects connectés) , je part direction Palais de Tokyo , à pied, sous la surveillance de ma montre connectée Withings !!! ; j’enverrai le soir les résultats de la journée au représentant de l’ordre sans réponse de sa part (manque d’humour ordinal).

Raie

 

 

L’exposition n’étant ouverte qu’à 21H (vernissage avant / premier jour exposition d’artistes contemporains d’Asie), je me retrouve attablé dans un restaurant de poisson à déguster une délicieuse raie aux câpres accompagnée d’une légère purée à l’huile d’olive.

 

 

 

 

 

 

 Vendredi 27 mars 2015

 

J2:1 manipulations des normes

 

Là rien à dire, clair, net, argumenté, discussion ouverte, un régal … triste matinée pour le #Rosp

 

J2:2 recherche qualité

Là aussi, clair, travail en groupe, échange passionnant avec des confrères belges, tout roulait bien … jusqu’à ce que l’animatrice, pressée par le temps, choisisse le sujet qui lui semblait le plus simple à mettre en place … entrainant le désintérêt des autres participants …

Je reviens sur l’échange avec les confrères belges : il existe chez eux une commission qualité  tripartite (syndicats-caisses-sociétés savantes) qui choisit chaque année un sujet X.
En début d’année suivante, les MG reçoivent leur profil de patientelle correspondant au sujet choisi, données brutes sans aucun commentaire.
Seule obligation pour les MG belges, se réunir localement en groupe de Pairs, une fois, pour discuter entre eux de leurs résultats.
A méditer.

Repas2

 

Et comme la veille, « TwittosRepas », mais indien, cette fois !!!

 

 

 

 

 

J2:3 outils en consultation

 

Pas appris grand chose, sauf (quand même) que mes références internet professionnelles n’étaient pas mauvaises … à mon âge.

 

Et j’arrête là pour ce jour, ayant prévu d’aller (toujours à pied) quai Branly pour l’exposition « Tatoueurs-Tatoués ».

 

Exposition intéressante, très pédagogique (désolé pour le rendu photo nul), avec la certitude de retourner dans ce musée d’une richesse incroyable.

 

 

 

QuaiBranly2

 

 

Et pour finir la journée en beauté, visiter la Tour Eiffel (eh oui, jamais fait )

 

 

Samedi 28 mars

 

J3:1

Très intéressant avec surtout la 2ème présentation très très bien faite. D’ailleurs Sandra Coste gagnera le prix du jury des affiches.

 

J3:2_1

Une erreur vite rattrapée en changeant rapidement de sujet !!!

J3:2_2

Une très intéressante fin de congrès …

Je passe sur la cérémonie de clôture ….

 

Conclusion

Et bien c’est une « grande messe » avec tout ce que cela comporte.

Des choses intéressantes, des choses grandiloquentes, des ratés

La pression des « partenaires » (doux euphémisme) tant par la surface centrale occupée vraiment importante que par l’immersion plus ou moins visible dans certaines animations.

Une vitrine reconnue de la profession

Une absence, et quelle absence …

Du monde, beaucoup de monde et beaucoup de jeunes ce qui est tout de même rassurant sur l’intérêt porté à la Médecine Générale …

Être à Paris et pouvoir quand même profiter de la capitale …

Des rencontres improbables, imprévues, vivantes et réconfortantes (merci les twittos)

Bon, j’y suis allé une fois … Je pense que je n’y retournerais pas.

Désolé pour ce très long billet un peu nombriliste … et pas très sérieux … mais si vous êtes arrivés là …

 

Publié par dominique

2 commentaires

  1. Cela donnerait presque envie d’y aller.
    A quand un congrès d emédecine générale en ligne ?
    Amitiés.

    Réponse

  2. Je préfère de loin l’exposition au Quai Branly 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s