image

 

La découverte dans le journal local de cette nouvelle voie verte (La Rochelle – Caen) passant par Bouchemaine imposait son exploration.

Mais le point de départ se situant au milieu, il fallait choisir un coté … et un retour différent pour agrémenter le voyage.
Ce sera donc vers Caen et un retour par Normandie et Bretagne.

 

Départ le 14/08/15 vers 8 heures pour Jean-Louis et moi (2 des 4 cyclos habituels).
Les panneaux de la Francette ont juste été posés hier !! cela va être plus simple pour le cheminement, mais tout est dans le GPS.
La journée est grise …
Le cheminement est très agréable le long de la Mayenne, très peu fréquenté, bien fléché même dans sa partie non protégée au nord d’Angers.
La pluie apparait à Laval et ne nous quittera pas jusqu’à Mayenne où il fait plus que frais.
138 km dont 40 sous la pluie, avec une fin assez difficile car le sol est humide et colle bien aux pneus.
On est trempés, la pluie continue, les sols sont trempés … direction l’hôtel, la tente sera pour la prochaine fois.


15/08/2015 Mayenne – Côte normande

Départ sous un ciel bien gris qui laissera rapidement la place à un beau soleil.

Parcours assez facile jusqu’à Domfront et qui se corse ensuite du fait d’un fléchage moyen (certaines parties ne seront fléchées qu’en septembre nous dit un local) et de pentes assez fortes (10%) dans la Suisse normande qui porte bien son nom.

Puis à 35 km de Caen, retour sur la Francette, qui emprunte le trajet d’une ancienne voie de chemin de fer.
Tout droit, facile … mais courru par le tout Caen piéton-vélo-roller !!

Nous devions bivouaquer avant Caen dans un camping repéré sur le site officiel, site ouvert il y a quelques mois et dont on pouvait penser que les informations sont fiables.
Et bien non, le camping existe bien, mais a fermé au mois d’avril et la localité en question est vide de tout commerce.
On repart … jusqu’à la mer à Ouistréam dans un très beau camping …
138 km quand même …

 

16/08/2015 Ouistréam – Vire 134 Km

2Ce ne fut pas une sinécure…

Jusqu’à Arromanches, voie protégée le long de la côte très agréable mais qui n’existe pas sur le site France-Vélo Tourisme.

Après les tronçons marqués 2 sur une échelle de 1 à 4 (1 le plus facile) nous ont permis d’enchêner plus de 1000 m de dénivelé positif en 70 km.
Cela va quand on a un peu l’habitude, mais autrement … et à Vire camping introuvable , inconnu de la population locale (il est sur une autre commune) , découvert au bout de 45 min de recherche avec un couple de belges rencontres plus tôt … les restes du midi de chacun firent un repas très correct… et surtout très très sympathique !! dans un camping 1 étoile à 1 douche et 1 WC.

 

 

 

17/08/2015 Vire – Mont Saint Michel 104 km

Après une nuit très très fraiche (6° à la mi-Aout) étape beaucoup plus facile jusqu’au mont Saint Michel, sauf les 8 derniers km fait avec un très joli vent d’Ouest de pleine face !!!

Evidemment c’est chargé chargé en touristes, mais un sympathique camping complet réserve un « petit carré d’herbe » pour les cyclotouristes de passage.
Et petit tour au Mont après 18h pour bénéficier de l’accès vélo gratuit.

 

18/08/2015 Mont-Saint-Michel Cap Fréhel

3100 km « bretons ».
Passage au sud de Cancale et à St Malo avec déjeuner dans la citadelle dans une sympathique « Trattoria bretonne » (si, si).

Après passage un peu olé olé au pont de la Rance et les 30 km qui suivent, faute d’un fléchage correct.
Repas sympa le soir chez une amie très chère avec en dessert une énorme tarte aux prunes …

IMG_4254

 

 

 

 

 

 

19/08/2015 Cap Fréhel – Saint Caradec 132 km

Cette étape là, on en a vraiment bavé: du vent, du dénivelé, pas de ravitaillement, la Bretagne du centre avec quelques fermes isolés et des bourgs désertés … et le summum à la fin !

Donc départ après une bonne nuit dans un vrai lit, départ vers Erquy et jusqu’à Yffiniac des pistes « pistes » assez collantes.

Puis cap au sud vers Mur de Bretagne …

El là, erreur fatale : arrivés un peu tôt à Yffiniac, nous décidons de faire le ravitaillement de midi au premier Bourg rencontré dans l’heure qui suit.
Et bien, des bourgs avec au moins une boulangerie ou une petite supérette, il n’y en a pas sur cet axe …
Et évidemment, c’est le premier jour où nous n’avons pas ou peu de réserves dans les sacoches !!!

Une journée de galère, vent 3/4 face, avec des dénivelés alpestres bretonnants.

On arrive enfin vers 17H00 à Saint Caradec où sont affichés 3 gites avec leurs coordonnées.
Les deux premiers ne répondent pas.
Quand au troisième :
« allo, il vous reste une chambre ? »
« j’peux pas vous répondre, j’fais mes haricots »
« vous proposez un repas avec des haricots maisons? »
« non, j’fais pas de repas, mais j’vais p’têtre pas avoir le temps de préparer la chambre « 

On fille à la supérette … plutôt vide pour trouver de quoi manger ce soir (rien dans l’estomac depuis 10H00)


A l’arrivée gîte vide (6 chambres) et nous sommes accueillis (si on peut dire) par ces deux phrases …

« enlevez vos chaussures …
on ne mange pas dans les chambres !!! »

On mangera dehors par un froid de canard !!

 

20/08/2015 Saint Caradec – Saint Vincent sur Oust 110Km

Départ du « gîte à ne pas recommander » vers 8h30 après un petit déjeuner plutôt « pingre ».

Une petite erreur nous fait manquer le bon embranchement et donc rattraper le Canal de Nantes à Brest plus à l’est que prévu… on a raté le lac à sec.
Cette partie du Canal est vraiment très belle, très facile, ombragée.
Elle ne peut qu’être recommandée à tous les cyclotouristes même débutants.
Gosselin, où nous découvrons le « BretzBurger » est très belle et nous stoppons un peu avant Redon.

 

21/08/2015 Saint Vincent sur Oust – Nantes 107Km

Départ de l’île aux pies à 8 heures , petit déjeuner à Redon avec du brouillard sur le canal pendant une heure … avant que la température ne monte jusqu’à 32 vers 16h.
Arrivée au camping « luxueux » de Nantes après 107 km « chauds et poussiéreux ».

 

22/08/2015 Nantes – Bouchemaine 104Km

Voilà, la boucle est bouclée … par une dernière étape très très chaude sur un parcours déjà fait à plusieurs reprises.

1067 km en 9 jours … avec des vélos biens chargés.
1 nuit d’hôtel, 1 nuit en gîte, 1 nuit chez l’habitant, 5 nuits au camping du 1 au 4 étoiles
Des paysages superbes, des rencontres sympas (ou pas!) … bref une belle ballade !
Reste à penser à la prochaine idée vélocipedique !

 

Publié par dominique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s